Quand un de vos proches vient de décéder et qu’il a choisi la crémation, il vous faut une urne funéraire pour conserver ses cendres. Éparpiller les cendres d’un défunt nécessite actuellement des dérogations comme cette opération est désormais interdite, vous devez alors penser à ces dispositifs. Mais savez-vous exactement le coût ?

Une urne funéraire, de la plus simple à la plus sophistiquée

Quand on procède à la crémation, le corps perd jusqu’à 28 fois de sa densité et, selon la corpulence du défunt, la contenance de ce dispositif doit être au minimum de 2,5 litres, mais en général, les modèles à 3 litres sont parfaits pour tous les poids.

Le prix d’une urne funéraire dépend alors de plusieurs paramètres. On peut citer le matériau dans lequel il est confectionné, sa solidité et son esthétique.

Ainsi, chez un spécialiste des accessoires funéraires, vous devez préparer au minimum 30 euros, mais ce prix pourrait atteindre les 6 500 euros pour les plus raffinés avec des matières très onéreuses.

Vous pourrez alors choisir entre la résine, l’aluminium, le bronze et le cuivre, l’inox, le métal, la céramique, le granit, le bois. Elle peut également se décliner en modèle biodégradable.

On vous conseille vivement de faire l’achat chez un professionnel.

Une façon de faire vos adieux à votre proche

L’incinération est une opération choisie par le défunt lui-même de son vivant, mais c’est aussi un rituel lié à une religion.

La crémation est un processus qui n’est pas anodin, et il existe des agences habilitées à le faire. Sachez alors que pour réduire en cendres un corps, il faut compter entre 1 heure 30 et 2 heures selon la corpulence du défunt, et cela se fera dans un four crématoire atteignant les 850°C, voire 1 000°C.

Les frais d’incinération coûtent environ 450 euros et les prestations pourraient comprendre d’autres services, à savoir la diffusion de la vie du défunt sur un écran présent dans une autre pièce. Mais il y aussi la possibilité de donner accès à la cérémonie aux proches qui se trouvent loin, via Internet par le biais d’une caméra.

Finir la cérémonie au cimetière

L’urne funéraire doit être déposée dans un columbarium, enterré dans une mini-tombe ou dans une cavurne. Et un endroit spécifique reçoit ce dispositif, une concession pour ce faire ou un cimetière.

Le tarif des cimetières varie essentiellement selon la région, mais également de la durée à laquelle l’urne sera déposée à l’endroit. Il existe cinq cimetières qui affichent des prix plutôt exorbitants.

Mais en général, pour un columbarium, pour une location entre 5 et 30 ans, il faut compter environ entre 115 et 421 euros. Pour un emplacement dans une mini-tombe ou une cavurne, entre 15 et 50 ans, il faut prévoir entre 130 et 250 euros.

Pour une crémation, de l’incinération au cimetière en passant par le choix de l’urne, vous devez toujours faire des devis.